NATURE ET PASSIONS
BIENVENUE SUR NATURE ET PASSIONS, le forum des passionnés de pêche à la truite et de nature.

Pour accéder à l 'intégralité du forum,vous devez vous enregistrer et vous présenter.

Bonne visite.


La pêche et sa réglementation titoulet38 30septembre 2014

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La pêche et sa réglementation titoulet38 30septembre 2014

Message par transfert N&P le Jeu 26 Fév - 6:34



A quand un passage du permis pour la pêche   ,, 
________________________
Jacky T de Youtube
Si je les utilise pas, je relâche mes sauterelles, et je donne tous mes terreaux au ruisseau en fin de session. Alors pourquoi je garderais les poissons !
avatar

transfert N&P
+ de 500 posts
+ de 500 posts

Date d'inscription : 24/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pêche et sa réglementation titoulet38 30septembre 2014

Message par transfert N&P le Jeu 26 Fév - 6:34

Flandin a écrit:bonjour....
je n'avais pas vu qu'il y avait ici une page consacrée à la Chasse...je ne chasse pas ...Mais je n'ai rien à priori contre..
Il faut bien reconnaître que les espèces animales  les plus recherchées par les chasseurs sont les plus abondantes: sangliers , chevreuils...etc..Les plans de chasse sont efficaces..
Est ce vrai pour nous pêcheurs?...Y aurait il plus de truites si tous les pêcheurs relâchaient toutes leurs prises? les avis divergent, les rapports aussi...
Mais la pêche aurait elle un sens , une justification si aucun poisson n'était prélevé?  Pourrait on justifier moralement le sport qui consisterait à capturer un animal, jouer avec et le relacher? je ne sais pas..
Le pêcheur a le choix de garder ou relâcher, le chasseur celui de choisir l'animal qu'il va "prélever"(c'est vrai aujourd'hui on ne tue plus on prélève).
Ce choix, c'est à dire cette profonde liberté, est  peut être un élément essentiel de l'esprit de ces activités potentiellement prédatrices. 
Il peut être guidé par le souci de préserver la ressource, d'assurer une meilleure reproduction de l'espèce animale,  et par un choix personnel et intérieur à chacun.


Mais il ne me semble pas qu'on puisse y mettre une valeur morale.  (Comme s'il s'agissait d'un combat entre guerriers, encore que "gracier" un combattant vaincu est dans certaines cultures valorisé moralement, dans d'autres au contraire c'est frapper de déshonneur son adversaire...et montrer une insigne faiblesse).


Affirmer qu'on "respecte" le poisson parce qu'on relâche tous ces poissons est, pour moi un abus de langage et une auto justification d'un choix personnel et intime.


La pêche doit être à la fois pour moi prédation et/ou sport (activité ludique).  Personnellement si un des 2 aspects (prédation pure ou "sport") l'emporte totalement l'un sur l'autre, elle perd  beaucoup de sa raison d'être et du plaisir qu'elle procure  (que ce soit au pêcheur ou par exemple à sa petite fille à qui on fait déguster pour la première fois  une demoiselle de la rivière..
avatar

transfert N&P
+ de 500 posts
+ de 500 posts

Date d'inscription : 24/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pêche et sa réglementation titoulet38 30septembre 2014

Message par transfert N&P le Jeu 26 Fév - 6:35

Titoulet 38 a écrit:Il serait interessant de faire faire un sondage par la fedé ou AAPPMA pour savoir de maniére franche et avouée 
combien de pecheurs gardent ou relachent en quel pourcentage durant sa saison.

ou un carnet de prises annuelles en qté et dimensions à rendre en fin d'année de pêche

Les chasseurs ont des bracelets eux en début de saison je sais.
avatar

transfert N&P
+ de 500 posts
+ de 500 posts

Date d'inscription : 24/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pêche et sa réglementation titoulet38 30septembre 2014

Message par transfert N&P le Jeu 26 Fév - 6:36

Damien57 a écrit:Oui ca serai une bonne idée pour se rendre vraiment compte du poissons qui est prélevé
par contre a la chasse il n'y a pas des bracelets pour tout le gibier.  En Moselle par exemple ou je chasse on a des bracelets uniquement pour les cervides et depuis peu pour la bécasse. 
Donc pourquoi pas créer ce système pour la peche en première catégorie. 
Mais a mon avis c'est pas prêt d'arriver
avatar

transfert N&P
+ de 500 posts
+ de 500 posts

Date d'inscription : 24/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pêche et sa réglementation titoulet38 30septembre 2014

Message par transfert N&P le Jeu 26 Fév - 6:37

Damien57 a écrit:Et pour repondre a Pappy sans rentrer dans de trop longue explications en Alsace et Moselle comme tu le sais on a quelques loin qui change par rapport au reste de la France comme la secu des férié en plus...
et bien pour la chasse c'est pareil et si les chasses sont aussi chere c'est tout simplement parce qu'elles sont attribués au plus offrant pour un bail de 9 ans pour les communales et 12 ans pour les domaniales. Donc comme toute enchères les prix on tendance a s'envoler des que le territoire et intéressant niveau population de gibier.  Donc ca devient vite une histoire de gros sous et me petit ouvrier a de pkis en plus de mal a pouvoir chasser.
pour te donner une idée ou je chasse la part est a 1000€ a l'année c'est ca reste une petite chasse...
mais dans le reste de la France sauf pour les chasses privées c'est quand même moins onéreux. 
Après je survol juste le sujet car ca serai trop long a tout expliquer
A+
avatar

transfert N&P
+ de 500 posts
+ de 500 posts

Date d'inscription : 24/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pêche et sa réglementation titoulet38 30septembre 2014

Message par transfert N&P le Jeu 26 Fév - 6:38

pipichamoto a écrit:
Flandin a écrit:Est ce vrai pour nous pêcheurs?...Y aurait il plus de truites si tous les pêcheurs relâchaient toutes leurs prises? les avis divergent, les rapports aussi...
Mais la pêche aurait elle un sens , une justification si aucun poisson n'était prélevé?  Pourrait on justifier moralement le sport qui consisterait à capturer un animal, jouer avec et le relacher? je ne sais pas..
Le pêcheur a le choix de garder ou relâcher, le chasseur celui de choisir l'animal qu'il va "prélever"(c'est vrai aujourd'hui on ne tue plus on prélève).
Ce choix, c'est à dire cette profonde liberté, est  peut être un élément essentiel de l'esprit de ces activités potentiellement prédatrices. 
Il peut être guidé par le souci de préserver la ressource, d'assurer une meilleure reproduction de l'espèce animale,  et par un choix personnel et intérieur à chacun.

Mais il ne me semble pas qu'on puisse y mettre une valeur morale.  (Comme s'il s'agissait d'un combat entre guerriers, encore que "gracier" un combattant vaincu est dans certaines cultures valorisé moralement, dans d'autres au contraire c'est frapper de déshonneur son adversaire...et montrer une insigne faiblesse).

Affirmer qu'on "respecte" le poisson parce qu'on relâche tous ces poissons est, pour moi un abus de langage et une auto justification d'un choix personnel et intime.

La pêche doit être à la fois pour moi prédation et/ou sport (activité ludique).  Personnellement si un des 2 aspects (prédation pure ou "sport") l'emporte totalement l'un sur l'autre, elle perd  beaucoup de sa raison d'être et du plaisir qu'elle procure  (que ce soit au pêcheur ou par exemple à sa petite fille à qui on fait déguster pour la première fois  une demoiselle de la rivière..
Pas d'accord ! HS aussi, mais tant pis.
Plusieurs années que je pêche les ruisseaux montagnards, tu as une très belle philo perso mais elle reste très perso.
Quand je vois qu'une année sur X autres années je fais d'excellente pêche et d'autre au même endroit il n'y a plus rien, je suis plutôt dégouté non seulement pour le ruisseau, (c'est beau un ruisseau vide de vie ?) et en plus pour avoir sacrifier ma journée et ma marche d'approche pour rien. 
Si 100 personnes font gouter a leur petite fille une demoiselle de la rivière, il y a 100 poissons de moins et il en faut bien moins pour stériliser au moins 1 km de rivière.

Les zones "sauvages" sont de plus en plus restreintes, plus ca va et plus il y a de pêcheurs dans les ruisseaux et qui plus est prélève en ce croyant seul et en ayant bonne conscience.
Je fais de plus en plus ces constats amer.
Pêcher c'est devenu prélever avant les autres en gérant au mieux les ré empoissonnement .... ça me dégoute, ça me révolte !
De plus ça a des conséquences sur les prix du permis et des réciprocités ....
On a des parcours magnifiques en France, mais tant qu'il y aura de telle mentalité il n'y aura pas les poissons qui vont avec ces parcours



Dernière édition par transfert N&P le Jeu 26 Fév - 6:40, édité 1 fois
avatar

transfert N&P
+ de 500 posts
+ de 500 posts

Date d'inscription : 24/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pêche et sa réglementation titoulet38 30septembre 2014

Message par transfert N&P le Jeu 26 Fév - 6:39

Flandin a écrit:..
je comprends tout à fait ta position...
Si relâcher est un moyen de "préserver un patrimoine ou une ressource"  je suis entièrement d'accord avec toi...


Encore faut il le prouver...


Quant aux ruisseaux dont tu parles je suis étonné, car vu l'embroussaillement qui progresse dans beaucoup..ils ne peuvent être si surpéchés que cela..Mais attention au généralisations...je ne connais que le briançonnais et (un peu le colorado)...je suis perplexe.....
Très perplexe...car je ne vois beaucoup de pêcheurs (sauf sur un coin en Durance une prise d'eau )
Certains parcours, en effet, semblent parfois "vides"  le sont ils? ..d'autres très irréguliers...d'autres réservent toujours régulièrement quelques prises?..
Amicalement..
avatar

transfert N&P
+ de 500 posts
+ de 500 posts

Date d'inscription : 24/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pêche et sa réglementation titoulet38 30septembre 2014

Message par transfert N&P le Jeu 26 Fév - 6:40

seb78 a écrit:Ce n'est pas qu'un problème de mentalité des pêcheurs, mais LA LEGISLATION qui trop souvent autorise 6 poissons par pêcheurs et par jours... pourquoi certains auraient des remords si ils respectent la loi ? Il faudrait déjà limité le nombre de prises et mettre en place des zones de no kill !! Ensuite il faudrait que les aappma fassent un bien meilleur boulot sur leur rivière pour favoriser la reproduction; combien d'entre-elles se contentent de balancer des truites 2 fois dans la saison et basta... vers chez moi  le travail des aappma c'est navrant ...
avatar

transfert N&P
+ de 500 posts
+ de 500 posts

Date d'inscription : 24/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pêche et sa réglementation titoulet38 30septembre 2014

Message par transfert N&P le Jeu 26 Fév - 6:41

seb78 a écrit:Ce n'est pas qu'un problème de mentalité des pêcheurs, mais LA LEGISLATION qui trop souvent autorise 6 poissons par pêcheurs et par jours... pourquoi certains auraient des remords si ils respectent la loi ? Il faudrait déjà limité le nombre de prises et mettre en place des zones de no kill !! Ensuite il faudrait que les aappma fassent un bien meilleur boulot sur leur rivière pour favoriser la reproduction; combien d'entre-elles se contentent de balancer des truites 2 fois dans la saison et basta... vers chez moi  le travail des aappma c'est navrant ...
avatar

transfert N&P
+ de 500 posts
+ de 500 posts

Date d'inscription : 24/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pêche et sa réglementation titoulet38 30septembre 2014

Message par transfert N&P le Jeu 26 Fév - 6:42

Rem a écrit:Sur un coin chasse on en revient à la pêche  Wink 
C'est pas que c'est pas intéressant mais bon voilà quoi...
avatar

transfert N&P
+ de 500 posts
+ de 500 posts

Date d'inscription : 24/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pêche et sa réglementation titoulet38 30septembre 2014

Message par transfert N&P le Jeu 26 Fév - 6:43

Titoulet 38 a écrit:C'est clair seb78 : 6 poissons et le reste pour certain 6 matin et 6 apres midi en + des poissons de 23 cm c'est nul !!

Pour ma part je constate une chose dont personne ne parle jamais en terme de cheptel. Si vous savez reconnaitre une truite femelle d'une truite mâle, vous pouvez facilement voir la qté infime de mâle pris dans la saison.
Certes 1 mâle suffit à plusieurs "filles" mais qd même il y a des secteurs où elles ont du MAL  à trouver 1 copain je pense. Alors pourquoi ne pas obliger à relacher les papas pendant quelques années ? 
avatar

transfert N&P
+ de 500 posts
+ de 500 posts

Date d'inscription : 24/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pêche et sa réglementation titoulet38 30septembre 2014

Message par transfert N&P le Jeu 26 Fév - 6:44

Flandin a écrit:Je ne serais pas aussi négatif...de nombreuses associations font de l'excellent travail...restauration des frayères des adoux c'est certainement l'essentiel..
Quant au nombre...6 est certainement beaucoup mais adapter le nombre de truites et la taille légale à chaque cours d'eau et lac est irréaliste..
Ici en 05 je pense que le nombre de 6 (autrefois c'était 10) est calculé pour satisfaire les pêcheurs en lac d'altitude (alevinés pas ou peu de reproduction) et ceux de l'ouverture en parcours attractifs...
Car je ne sais pas si beaucoup capturent réellement plus de 6 poissons par séance et en gardent six! en Durance..
Le plus souvent j'en garde 2 max, ou une belle...parfois une de plus si j'ai de la visite..
Mais je suis certain qu'abaisser ce nombre changera rien à l'abondance... La où il y a  beaucoup de truites et là où il en a peu c'est que les conditions écologiques (reproduction nutriments, qualité des eaux ne sont pas réunies).
 Cherchez  et  Lisez sur le net les nombreuses études faites (Bourne, Pyrénées etc..dans le 69 et le 42 ) toutes vont dans le même sens, c'est la qualité de la reproduction pas le nombre de reproducteurs qui est le facteur essentiel... (j'ai mis quelques liens sur mon blog).
Mais bien sur il est difficile de prouver ses convictions...
Les miennes:
            - Le nombre légal est important car les jours où ça mord (rarement) il pourrait y avoir  des massacres..Un ancien me racontait qu'autrefois il approvisionnait les restaurants de l'Argentière, et qu'un jour d'été très chaud, le débit réservé en Durance étant à l'époque au 40ème du module, l'eau très chaude les truites affolées il en avait capturé des dizaines .. (on entend souvent: ah autrefois il y avait beaucoup de truites, et pourtant il y avait plus de pêcheurs plus de braconniers et personne ne relachait ses poissons, mais c'est vrai les pêcheurs ne pouvaient pas faire des km en voiture pour exploiter les parcours sauvages...)
             - La taille légale protège les non reproducteurs..
             - Ensuite:  si on veut des grosses truites autant faire du no kill..on relache les mémères qui se gavent  de petites..si on veut beaucoup de truites  gardez les grosses...si on veut que les truites soient faciles à prendre: mettez des surdensitaires régulièrement..ou faites des réserves puis  faites des ouvertures de réserves! (ça se faisait)...Si on veut rendre les truites de plus en plus difficile à capturer  faites du no kill..


Remarquez que tout cela est une  question de gestion halieutique mais que ça n'a rien à voir avec  de la protection d'une espèce.
cf  les propos de Marc Delacoste.


Et puis les règlementations  complexes ..j'y crois pas puisque on n'a pas les moyens de controles...


amicalement jean louis
bonne fermeture..


Ps: le Guil est toujours pollué et les loups ont attaqué un troupeau dans le village de Saint Véran et en août ils sont venus en ZI de briançon tourner autour d'une excellente charcuterie!  (Vrai! ou galéjade?)...
Nous vivons dans un monde moderne...
avatar

transfert N&P
+ de 500 posts
+ de 500 posts

Date d'inscription : 24/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pêche et sa réglementation titoulet38 30septembre 2014

Message par transfert N&P le Jeu 26 Fév - 6:46

Titoulet 38 a écrit:C'est normal, les loups sont comme les hommes ils évoluent et deviennent feinéants ils vont se servir au plus facile en grande surface ou tout est pret à consommer 

LOL je plaisante un peu pour se détendre MDR  Very Happy 

ceci dit j'ai de plus en plus la trouille en forêt très éloignées  
avatar

transfert N&P
+ de 500 posts
+ de 500 posts

Date d'inscription : 24/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pêche et sa réglementation titoulet38 30septembre 2014

Message par transfert N&P le Jeu 26 Fév - 6:48

pipichamoto a écrit:
Titoulet 38 a écrit:ceci dit j'ai de plus en plus la trouille en forêt très éloignées  


  c'est ma hantise en rando, juste un loup ça me fait pas peur mais tombé sur une meute ça serait une autre histoire.
Étrangement aucun média ne relaie que les loups peuvent s'attaquer a nos enfants, enfin pas encore dans notre pays ...
Il va falloir un accident pour que les politiques se bougent comme dab.
Cet année il a tué a villard de lans (station familial...), on l'a vu a st nizier et il y a quelque année y en a un qui s'est fait tapé sur l'autoroute dans la banlieue de Grenoble.


@ Flandrin, si tu garde des truites sur la Durance, ça n'a pas le meme impact que si t'en garde sur les tetes de bassin de la Durance  
avatar

transfert N&P
+ de 500 posts
+ de 500 posts

Date d'inscription : 24/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pêche et sa réglementation titoulet38 30septembre 2014

Message par transfert N&P le Jeu 26 Fév - 6:48

Flandin a écrit:Tout à fait d'accord!....c'est sur que les petits ruisseaux surtout peu embroussaillés avec des petites bassines peuvent être vidés par la pêche...
mais ça?
avatar

transfert N&P
+ de 500 posts
+ de 500 posts

Date d'inscription : 24/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pêche et sa réglementation titoulet38 30septembre 2014

Message par transfert N&P le Jeu 26 Fév - 6:49

Titoulet 38 a écrit:Tout à fait Flandin hier encore j ai pêché en "38" un petit ruisseau à l 'abandon non géré par AAPPMA la partie dans les bois à découvert pas une touche...! alors que plus bas au milieu des ronces hyper dur à pêcher et aborder ... des 10zaines de truitelles foutaient le camp à mon arrivée. OUFFFFF !!!!! content de les voir.
avatar

transfert N&P
+ de 500 posts
+ de 500 posts

Date d'inscription : 24/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pêche et sa réglementation titoulet38 30septembre 2014

Message par transfert N&P le Jeu 26 Fév - 6:52

marcd a écrit:Salut Flandin,

Quelques réactions à ton intervention (cela n'a rien à voir avec la chasse, j'en suis car il s'agit d'un sujet qui interpèle.

Flandin a écrit:bonjour....
Mais la pêche aurait elle un sens , une justification si aucun poisson n'était prélevé?  Pourrait on justifier moralement le sport qui consisterait à capturer un animal, jouer avec et le relacher? je ne sais pas..
Je suis d'accord avec toi, le prélèvement est la finalité de la pêche... chacun restant libre de ses choix! Pêcher pour se contenter de capturer et manipuler des poissons, au risque de les blesser,  pour les remettre systématiquement à l'eau ensuite est très discutable (et pas forcément très moral)... comme ça vous savez ce que je pense des No Kill!
Par contre, la grosse différence avec la chasse, c'est que à la pêche, le choix de "gracier" ou non l'animal se fait après l'acte de pêche. A la chasse il est difficile de revenir en arrière après le tir... ce choix de sélectionner sa proie est possible dans les chasses à l'affut, ce qui rend ces chasses écologiquement nécessaires. Par contre et pour avoir grandi dans une région très "rurale", j'ai plus de mal avec les battues... et je ne supporte pas l'esprit fric qui règne dans certaines... mais ce n'est certainement pas une généralité et ce n'est que mon avis.

Flandin a écrit:
Le pêcheur a le choix de garder ou relâcher, le chasseur celui de choisir l'animal qu'il va "prélever"(c'est vrai aujourd'hui on ne tue plus on prélève).
Ce choix, c'est à dire cette profonde liberté, est  peut être un élément essentiel de l'esprit de ces activités potentiellement prédatrices. 
Il peut être guidé par le souci de préserver la ressource, d'assurer une meilleure reproduction de l'espèce animale,  et par un choix personnel et intérieur à chacun.

Mais il ne me semble pas qu'on puisse y mettre une valeur morale.  (Comme s'il s'agissait d'un combat entre guerriers, encore que "gracier" un combattant vaincu est dans certaines cultures valorisé moralement, dans d'autres au contraire c'est frapper de déshonneur son adversaire...et montrer une insigne faiblesse).
Je ne peux parler que pour moi bien sur mais voici ce que je pense et ressent. 
J'adore manger de la truite, et je suis un bon mangeur :) De plus, sans être un pêcheur exceptionnel je commence à me débrouiller... Pourtant je ne ramène que rarement du poisson! 
Je précise et c'est important pour me comprendre, que les cours d'eau que je fréquente ont une capacité biogénique élevée (IV à VI). 
je n'éprouve pas de plaisir à manger trois truites de 22 cm (parce que sans la tête et sans la queue il ne reste que 12 cm et quelques grammes de chair). J'irai plus loin encore, et même si je reconnais que les petites truites sont bien meilleures, je ne comprends pas (sans jugement) que certains apprécient, je pense que c'est du gaspillage, voire du pillage. 

Flandin a écrit:
Affirmer qu'on "respecte" le poisson parce qu'on relâche tous ces poissons est, pour moi un abus de langage et une auto justification d'un choix personnel et intime.
Presque d'accord avec toi, même si pour moi, respecter le poisson signifie plutôt manipuler le poisson avec ménagement, sans le lever, sans le jeter dans l'eau à la remise en liberté, sans le poser au sol. Le prendre sans le serrer, avec les mains humides, ou une épuisette à maille caoutchoutées... sans éterniser le combat, et sans tout un préparatif ou une mise en scène pour la photo souvenir... de manière à lui laisser toutes ses chances de se remettre de mes manipulations en limitant son stress au maximum.

Choisir de remettre le poisson à l'eau est plus, selon moi, une question de responsabilité. 

Une seule chose restant vraie à ce momment là, une truite dans une assiette n'est plus dans la rivière... et ne pourra plus s'y reproduire. 
A chacun d'évaluer ensuite en son âme et conscience (à défaut de règle chiffrée) et en fonction du type de truite, sauvage ou non, et de l'endroit (le millieu) si le prélèvement de ce poisson apporte un bilan positif (suppression d'un prédateur) ou négatif (suppression d'un reproducteur) dommageable au cours d'eau... le prélèvement par la pêche (la mienne et celle des autres pêcheurs fréquentant l'endroit) est t'elle inférieure ou non à la capacité de production de la rivière.
Je suis également convaincu (pour les rivières que je pratique...je précise encore) que l'homme, ses aménagements, sa pollution et ses impacts sur le climat, auxquels s'ajoutent les prédateurs sont autant d'obstacles contre lesquels les truites luttent quotidiennement pour assurer instinctivement la pérénité de leur espèce. Il me semble juste malvenu de m'y ajouter, ceci même si mon empreinte ne peut être que minime.

A noter que selon moi, pour être réellement responsable, le pêcheur doit avant tout être respectueux. Un pêcheur non respectueux des truites qu'il manipule fait autant de dégât qu'un viandard, même si  dans un premier temps il voit pourtant la truite repartir.

Flandin a écrit:
La pêche doit être à la fois pour moi prédation et/ou sport (activité ludique).  Personnellement si un des 2 aspects (prédation pure ou "sport") l'emporte totalement l'un sur l'autre, elle perd  beaucoup de sa raison d'être et du plaisir qu'elle procure  (que ce soit au pêcheur ou par exemple à sa petite fille à qui on fait déguster pour la première fois  une demoiselle de la rivière..
Sport et prédation, d'accord avec toi, mais dans certaines limites. Je pense qu'il ne faut pas généraliser. Chacun a en tête une image et une appréciation très différente des parcours qu'il fréquente. Un ruisseau pour l'un est une petite rivière ou un torrent pour l'autre, etc... Il est certain que si le cours d'eau présente naturellement une forte population de truites, un pêcheur seul peut sans problème de temps en temps faire goûter une des demoiselles de la rivière à sa fille, et même une seconde à sa maman. Par contre, si quotidiennement, un nombre important de pêcheurs pratiquent de la sorte, l'impact sur la population de truite n'est (à mon sens) effectivement pas négligeable. Ceci étant particulièrement vrai dans les millieux fragiles comme les ruisseaux, les têtes de bassin ou les cours d'eau pas complètement fonctionnels (où les populations de truites natives ont dut mal à persister). C'est un vaste sujet de discussion débattu du nombreuses fois. Pour moi, en mon âme et conscience, je choisis la solution légale avec laquelle je me sens le mieux et qui a selon moi a le moins d'impacts possibles.

Je vous livre ma technique. Passent à la casserole:
- les poissons à mesure que j'aurais blessé (engammages profonds/saignements) et qui de toute façon sont condamnés si remis à la rivière
- les poissons que je juge, à l'œil, trops grands prédateurs (l'année dernière +35), cette année je n'ai mesuré aucun poisson (ramené ou remis) mais la taille à augmenté (ça se voit dans la casserole :) )
- systématiquement toutes les bassines ("nettoyage" de la rivière des truites maillées remises pour les pêcheurs d'ouverture) 
Voilà selon moi la manière la plus morale et responsable de pratiquer la pêche et le prélèvement. En tout cas, moi je me sens bien à pratiquer comme cela... et c'est bien là le principal, non?

Et pardon pour l'absence de rapport à la chasse.
avatar

transfert N&P
+ de 500 posts
+ de 500 posts

Date d'inscription : 24/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pêche et sa réglementation titoulet38 30septembre 2014

Message par transfert N&P le Jeu 26 Fév - 6:57

pipichamoto a écrit:Un très très très gros      
Un excellent résumé qui mets des mots sur mes pensées halieutiques 
 
avatar

transfert N&P
+ de 500 posts
+ de 500 posts

Date d'inscription : 24/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pêche et sa réglementation titoulet38 30septembre 2014

Message par transfert N&P le Jeu 26 Fév - 6:58

seb78 a écrit:salut marcd

Quand tu écris:"Je vous livre ma technique. Passent à la casserole:
- les poissons à mesure que j'aurais blessé (engammages profonds/saignements) et qui de toute façon sont condamnés si remis à la rivière
- les poissons que je juge, à l'œil, trops grands prédateurs (l'année dernière +35), cette année je n'ai mesuré aucun poisson (ramené ou remis) mais la taille à augmenté (ça se voit dans la casserole Smile )
- systématiquement toutes les bassines ("nettoyage" de la rivière des truites maillées remises pour les pêcheurs d'ouverture) "
Je suis tout à fait d'accord avec toi
avatar

transfert N&P
+ de 500 posts
+ de 500 posts

Date d'inscription : 24/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pêche et sa réglementation titoulet38 30septembre 2014

Message par transfert N&P le Jeu 26 Fév - 7:02

Flandin a écrit:
Et bien...ce qui est super ici...c'est qu'on  arrive facilement à un quasi accord...et à une grand respect mutuel ...
Ce qui n'est pas le cas de certains forums où on se fait si facilement agresser...


Hier une bonne journée avec un copain pour la fermeture..quelques truites sympas dont une très jolie pour le copain.  une journée de crapahut dans des gorges diffificiles encombrées ...mais malheureusement un torrent encor marqué par des restes peu agréables d'anciennes(?) pratiques...


Amicalement
avatar

transfert N&P
+ de 500 posts
+ de 500 posts

Date d'inscription : 24/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pêche et sa réglementation titoulet38 30septembre 2014

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum