NATURE ET PASSIONS
BIENVENUE SUR NATURE ET PASSIONS, le forum des passionnés de pêche à la truite et de nature.

Pour accéder à l 'intégralité du forum,vous devez vous enregistrer et vous présenter.

Bonne visite.


La relative fragilité des truites.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La relative fragilité des truites.

Message par Fred le Dim 24 Avr - 11:57

Salut à tous,
La relative fragilité des truites. .Si on compare cette plaie avec celle laissée par un hameçon avec ardillon...
Poisson pris hier par mon pote.Blessure impressionnante causée certainement par un cormoran ou un héron.

_________________
Fred 
avatar

Fred
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 07/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La relative fragilité des truites.

Message par pappy-jeff le Dim 24 Avr - 17:35

Slt Fred
Vraiment impressionnant cette blessure c'est vrai que l'hameçon à coté c'est une piqûre de moustique en comparaison
Pour avoir vu plusieurs fois pêcher des hérons je ne pense pas que cette blessure vienne de ce prédateur, car il prend le poisson en son milieu, au niveau de la dorsale, puis s'il le trouve trop gros le laisse sur le bord de l'eau
A+

_________________
Jean-François       

Il vaut mieux se perdre dans sa passion, que perdre sa passion
avatar

pappy-jeff
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 15/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La relative fragilité des truites.

Message par pierrot le Dim 24 Avr - 18:11

Oui une sacré blessure peut être un cormoran comme dis Jean François le héron le prend par son milieu

_________________
avatar

pierrot
Equipe N&P
Equipe N&P

Date d'inscription : 15/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La relative fragilité des truites.

Message par Léo le Dim 24 Avr - 18:19

Slt Fred, pareil chez nous , des poissons transpercés par soit des hérons ou cormorans et autres problèmes, nous avons depuis quelques années des colonies de Harle Bièvre qui bouffent nos poissons et chaque année il deviennent de plus en plus nombreux, le dilemme est qu'ils sont protégés et donc le tir de ces oiseaux est interdit, on a crainte pour nos alevins de truites et d'ombres commun.

_________________
Un vrai secret est un secret gardé pour soi. On fait toujours assez confiance à un ami pour le lui confier, mais lui aura assez confiance en un de ses amis pour en faire de même et ainsi de suite. Ainsi un secret se répand vite.


Mon AAPPMA : Les pêcheurs du Haut Guiers
Mes Blogs :
Truites & Compagnies
Une nymphe pour pêcher
avatar

Léo
+ de 1000 posts
+ de 1000 posts

Date d'inscription : 03/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La relative fragilité des truites.

Message par Fred le Dim 24 Avr - 21:59

En effet Léo, il serait bon que  la protection de certaines espèces soit revue quand la population augmente significativement afin de ne pas passer d'une extrémité à une autre...Une population doit être à un moment régulée afin de ne pas causer de déséquilibre.Les battues aux cormorans se sont avérées obligatoires mais les prélèvements sont-ils encore suffisant ? Quand je vois ces oiseaux en nombre au bord de certaines rivières, j 'en doute.Il y a encore quelques années les cormorans étaient une espèce inconnue dans les terres aujourd'hui il n 'est pas rare de les observer en basse montagne.Cette présence invasive peut aussi s' expliquer par la diminution du cheptel poisson sur nos côtes... 
A+

_________________
Fred 
avatar

Fred
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 07/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La relative fragilité des truites.

Message par Cyril le Lun 25 Avr - 9:30

Sujet qui pourrait être traité via l'autre où je faisais voir une truite blessée vers la queue cormoran, héron certainement pas écrevisse ???

Ou alors comme dit Léo une autres espèces d'oiseaux, vers chez nous se sont les hérons et cormorans que l'on apperçoit de plus en plus mais ce ne sont peut être pas eux la cause de toutes ses blessures.

Alors si déjà nous ici on constate cela faudrait peut être voir à plus grande échelle voir si d'autres fédès, appma, ou autres constatent cela ?
avatar

Cyril
+ de 1000 posts
+ de 1000 posts

Date d'inscription : 01/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La relative fragilité des truites.

Message par Michel11 le Lun 25 Avr - 19:48

De mon côté  (la montagne noire) une présence importante de vison d’Amérique. J'ai soulevé le problème ... personne ne prend la chose au sérieux. Je peux affirmer que pour les avoir vu a l''œuvre ce sont de véritables prédateurs de truites...
Je m'étais même engagé (vu mes fonctions cynégétiques ) à former les piégeurs gratuitement pour contrer ce fléau.. ( normalement les formations sont a 35€ la journée et par personne). Pour pouvoir les piéger il faut être obligatoirement piégeur agréé.
Eh bien on préfère s'occuper de lâcher de truite sur des parties de 1ere catégorie ou il y a de la reproduction naturelle,  d'interdire la marche dans l'eau et j'en passe et des meilleures...tout cela est tellement plus facile...
Bientôt ce sera l'hameçon sans ardillon... et pendant ce temps les prédateurs sont à la fête.
Comme le dit Alphonse ARIAS, il y a de moins en moins de pêcheurs et c'est toujours eux que l'on embête...
avatar

Michel11
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Date d'inscription : 01/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La relative fragilité des truites.

Message par Léo le Lun 25 Avr - 20:54

Dans notre aappma , nous avons un garde chasse assermenté qui nous tire des cormorans, mais il nous a dit ne pas pouvoir tirer sur les Harles Bièvre , espèce protégé et ce qui m'intrigue , c'est que sur ma commune il y a une multitude de Héron cendré qui se goinfrent dans les petits ruisseaux et on ne sait pas comment ils sont arrivés aussi nombreux, je pense qu'ils ont étés mis par des associations écolos , je ne vois pas ça autrement :-(

_________________
Un vrai secret est un secret gardé pour soi. On fait toujours assez confiance à un ami pour le lui confier, mais lui aura assez confiance en un de ses amis pour en faire de même et ainsi de suite. Ainsi un secret se répand vite.


Mon AAPPMA : Les pêcheurs du Haut Guiers
Mes Blogs :
Truites & Compagnies
Une nymphe pour pêcher
avatar

Léo
+ de 1000 posts
+ de 1000 posts

Date d'inscription : 03/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La relative fragilité des truites.

Message par RV74 le Mar 26 Avr - 10:53

C'est vrai que les cormorans et les hérons sont de plus en plus nombreux nombreux et quand ils sont présents font énormément de dégâts. C'est pour cela que des tirs de régulation (insuffisants à mon avis) existent. Nos hivers de moins en moins rigoureux doivent aussi faciliter la nidification et l'installation de ces oiseaux. Le héron cendré étant aussi une espèce protégée (depuis 1974 leur population a été X 6) je n'ai pas connaissance que des plans de régulation existent pour eux?
Un cormoran se nourrit de 500 à 800 gr par jour principalement de poissons ! 
  
http://esoxiste.com/cormorans-herons-quand-allons-nous-cesser-de-leur-payer-le-casse-croute/

J'ai lu quelque part que les tirs de régulation n'étaient pas assez efficaces et que la solution que préconisent certains pays c'est la destructions des œufs; c'est vrai qu'en prenant "le mal" à la racine ...
Normalement la nature est bien faite, et toute population d'animal est régulée par un prédateur animal. Dans le cas du cormoran c'est (ou c'était) qui ? Des faucons ??

_________________

René
avatar

RV74
Equipe N&P
Equipe N&P

Date d'inscription : 01/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La relative fragilité des truites.

Message par Cyril le Mar 26 Avr - 11:05

Alarmant tes infos et ton lien RV là effectivement sa va devenir un réel problème et dans certains endroits sa l'est déjà ! 

Va falloir lancer une pétition   non sans dec. je sais pas quoi, le temps de mettre tout le monde d'accord si déjà on y arrive il n'y aura plus de truites et autres... c'est quand même hallucinant quand tu lis qu'un préfet plie de la sorte !!! Manque de c*******, peur de se mouiller, pas envie d'avoir de problème ou de "vagues" même quand la loi le dit, c'est tout simplement HALLUCINANT !!! 

Sa promet en tout cas un super avenir à la fin les seuls pêcheurs seront les puristes de la pêche, amoureux et passionné par la nature et on pleurera tous ensemble ! Amen ! 


_________________
"Seul on va plus vite, mais ensemble on va plus loin."
avatar

Cyril
+ de 1000 posts
+ de 1000 posts

Date d'inscription : 01/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La relative fragilité des truites.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum