NATURE ET PASSIONS
BIENVENUE SUR NATURE ET PASSIONS, le forum des passionnés de pêche à la truite et de nature.

Pour accéder à l 'intégralité du forum,vous devez vous enregistrer et vous présenter.

Bonne visite.


Moi, c'est comme ça... et vous?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Moi, c'est comme ça... et vous?

Message par fouge01 le Mar 17 Jan - 20:37

ORIGINE D'UNE PASSION


J'ai sept ans. Mon grand-père, Léon, cultive un jardin, le long du canal. L'eau s'écoule, paisible, entre les berges fleuries. Dans la cabane en tôle et en bois, outre les râteaux, les bêches et les arrosoirs, se cache, dans un coin, un fagot de cannes à pêche, des cannes en bambou.
C'est l'été, les vacances. La trousse et les cahiers sont oubliés et rangés au fond d'un placard.
Un beau ver est piqué sur l'hameçon. Je suis assis à côté de mon grand-père qui me donne de judicieux conseils. Mon bouchon, entrainés par le léger courant frôle les nénuphars. Tout à coup, il s'enfonce. Je l'ai perdu... "Ferre", sourit Léon... Ma canne se plie et je perçois, tout au bout de la ligne, invisible, une sensation inconnue. Un poisson se débat. Mon premier poisson. En tous cas, celui dont je me souviens. Une belle perche-soleil...Quelles couleurs magnifiques! Je n'ai rien vu de plus beau. Aie! Ça pique!!! Il y a aussi des épines. La beauté n'est pas sans dangers...La prochaine fois, je me méfierai.
Les journées passent ainsi, au rythme du courant. C'est la rivière, les prés, les oiseaux, la cabane, l'enfance. Aujourd'hui, à cet endroit magique, le canal coule toujours, mais il traverse une zone commerciale. Les parkings, les magasins, les voitures ont remplacés les vaches, les arbres, la nature. Le progrès avance...
Pour moi, l'eau, la pêche existent toujours....
Je grandis, et je pêche encore, toujours au coup. D'ailleurs, dans mon esprit d'enfant, peut-il exister d'autres pêches? C'est la seule que je connaisse, et elle se révèle passionnante.
Plus tard, avec mes copains, il nous arrivait, toujours en été, durant les vacances, d'enfourcher nos vélos, cannes fixées le long du cadre, sacs à dos garnis du petit matériel et d'un casse-croûte, de faire une bonne trentaine de kilomètres, avec le passage d'un petit col, pour taquiner les chevesnes, grandes formes sombres, nez au courant, en attente de la sauterelle dérivante, quelquefois traitresse, dissimulant l'hameçon, que nous leur proposions, le cœur battant à tout rompre. Certains étaient de belle taille et l'émotion était en proportion. Cette rivière, le Suran, m'a fait connaître mes premières vraies émotions de pêcheur. Dans ses eaux pouvaient évoluer, rarement, quelques belles mouchetées, paraît-il...
L'inconvénient majeur était non pas la distance, debout sur les pédales, mais bien la présence, dans le grand pré donnant accès à la rivière, de quelques taureaux à l'humeur parfois belliqueuse.
Ces deux périodes de ma jeunesse, ces deux cours d'eau furent sans doute à l'origine de mon goût pour la pêche et pour la nature.
J'ai depuis évolué. La technique, l'expérience ont permis cette évolution. Le matériel a changé. L'approche de la pêche également. Le progrès n'est finalement pas néfaste.
Je me suis essayé au lancer léger, J'ai goûté, et je goûte encore au fouet, dans ma rivière d'Ain, et je suis arrivé tout naturellement au toc, ma pêche préférée aujourd'hui. Durant l'hiver, je cherche le brochet, seigneur des plans d'eau, carnassier inquiétant et magnifique. Cette technique, au vif, me plait beaucoup, bien que je la trouve un peu statique. Heureusement, il y a l'amitié et l'incontournable casse-croûte qui agrémente si bien le tableau et fait oublier le froid d'hiver.
Ces quelques lignes sur ma, ou plutôt mes pêches m'amènent à penser qu'un élément est commun à tout, la nature.
De la cabane du jardin à la pêche que je pratique aujourd'hui, la nature est présente.
Comment rester insensible au chant de l'eau qui glisse sur un banc de graviers, qui accélère pour franchir la petite cascade?
Comment ne pas sentir la brise légère qui nous caresse et fait frémir la cime des arbres sous lesquels on s'abrite en cas de soleil brûlant comme lors d'une grosse averse?
Comment résister à l'observation des oiseaux qui rasent l'eau, des écureuils curieux descendant le long d'un tronc pour nous saluer, des poissons qui regagnent leurs cachettes à notre approche, ou d'une abeille butinant une fleur qui s'offre à sa visite?
Nos pas exhalent mille senteurs. L'air en est parfumé. Mélange de terre, d'eau, d'humus, de menthe sauvage et d'une multitude de parfums.
Le ciel est bleu, le ciel est gris?
Qu'importe...
Le temps est chaud, il est glacial? Le vent souffle, ou pas?
Qu'importe...
On reste assis sur un panier, ou on marche longtemps, toujours pour la même quête, non pas le poisson, qui n'est en fait qu'un beau prétexte, mais pour la Nature et le calme qu'elle nous offre.
Je crois sincèrement que les membres de N&P ont plus ou moins la même approche, qu'on peut nommer philosophie.
J'ignore combien de temps je pourrai encore arpenter mes ruisseaux, si le pierrier en haut de ma Fouge me sera accessible très longtemps. Personne ne le sait, heureusement...
Qu'importe, je trouverai toujours une solution pour rester dans la nature, pour la goûter.
Si je ne pêche plus, je cultiverai mon jardin, si je ne fais plus de jardin, je regarderai les oiseaux et les arbres, et après?....
Certains aiment la chasse, d'autres préfèrent la randonnée ou la cueillette des champignons. Certains font un herbier, ou des photos. Moi, c'est la pêche, mais avant tout, c'est la nature.
Ce modeste texte me raconte, il est vrai et je m'en excuse...
Chacun de vous, qui me faites l'honneur de me lire, a sa propre expérience, sa propre histoire.
Nous avons tous un point commun.
Nous aimons par dessus tout la Nature.



_________________
Alain
Seules les eaux calmes reflètent les étoiles.
avatar

fouge01
Equipe N&P
Equipe N&P

Date d'inscription : 17/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi, c'est comme ça... et vous?

Message par Beaubery le Mar 17 Jan - 23:08

Salut Alain, 

     Très beau texte, qui résume si bien la passion qui nous lie à la nature.
 
 Comme tu as raison, je suis comme toi , si je n'ai pas la nature à mes côtés , je ne suis plus rien, je me suis enfermé dans une grande ville , pour un travail , mais au bout de 6 mois , je ne pouvais plus respiré , j'étouffais en permanence , je devenais fou , trop de bruit , trop de trop .....
 
        Je suis reparti vers cette nature qui m'a fait grandir , qui m'a tout appris .....

 Et dieu sait que c'est un divin cadeau qui est offert à qui sait le recevoir....

             Un grand merci pour ce magnifique témoignage .

_________________
David
avatar

Beaubery
+ de 1000 posts
+ de 1000 posts

Date d'inscription : 06/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi, c'est comme ça... et vous?

Message par Léo le Mer 18 Jan - 6:16

Salut Alain,
très joli récite, à la lecture de celui-ci , j'ai retrouvé un peu de mon enfance. Mais ce n'était pas mon grand père qui m'emmenais pêcher, mais mon père et mon oncle. La sensation de bien être en pleine nature était pour moi , petit enfant des villes, une évasion. Chaque dimanche ,nous embarquions dans la petite simca 1000 avec mon frère et ma mère. Nous savourions ces instants familiaux au bord de l'eau, des journées complètes  à la pêche, aux champignons, à la cueillette des châtaignes , aux escargots etc.. Enfin je te rejoint dans ce récit, sur le bien être auprès de dame nature. Voila pourquoi cela fait plus de 30 ans que je vis à la campagne, à 25 kms de ma grande ville natale.
Bravo

_________________
Un vrai secret est un secret gardé pour soi. On fait toujours assez confiance à un ami pour le lui confier, mais lui aura assez confiance en un de ses amis pour en faire de même et ainsi de suite. Ainsi un secret se répand vite.


Mon AAPPMA : Les pêcheurs du Haut Guiers
Mes Blogs :
Truites & Compagnies
Une nymphe pour pêcher
avatar

Léo
+ de 1000 posts
+ de 1000 posts

Date d'inscription : 03/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi, c'est comme ça... et vous?

Message par pappy-jeff le Mer 18 Jan - 7:23

Bonjour Alain
Quelque soit les écrits, on puise nos réflexions dans nos souvenirs qu'ils aient un an ou plusieurs dizaines d'années
Ton Grand-père t'accompagne toujours sur les bords de tes rivières, et c'est bien ainsi, son souvenir est présent à chaque pas qui te mène vers le haut de la rivière
Je suis comme toi lorsque je suis au bord de l'eau j'ai toujours des pensées qui vont à ceux qui m'ont initié à la pêche, mon père dans un premier temps, et ensuite le grand père de mon épouse, avec lui nous passions des heures à parler de la grande guerre 
Ce temps qui est bien loin maintenant, était le temps heureux de ma formation de pêcheur
Merci pour ton récit ou chacun retrouvera un moment de sa vie de pêcheur
A+ 

_________________
Jean-François       

Il vaut mieux se perdre dans sa passion, que perdre sa passion
avatar

pappy-jeff
Administrateur
Administrateur

Date d'inscription : 15/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi, c'est comme ça... et vous?

Message par pierrot le Mer 18 Jan - 7:53

Merci Alain toujours autant de plaisir a lire tes textes qui nous ramènent a notre enfance de gamin tout heureux de se retrouver au bord d'un ruisseau un bambou coupé sur place un bout de fil un hameçon et c'était le paradis des Vandoises prise on étaient vraiment les rois du monde avec très peu de chose  
Connaissant maintenant un peu tes coins de pèche parmi tout ses étangs je comprend vraiment que tu prennes du plaisir avec ton fidèle pote Daniel

Encore merci pour ton superbe texte

_________________
avatar

pierrot
Equipe N&P
Equipe N&P

Date d'inscription : 15/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi, c'est comme ça... et vous?

Message par RV74 le Mer 18 Jan - 12:23

"Si je ne pêche plus, je cultiverai mon jardin, si je ne fais plus de jardin, je regarderai les oiseaux et les arbres, et après?".

Tu sais Alain, tu peux pêcher, cultiver ton jardin et regarder les oiseaux et même l'envers des feuilles des arbres, il faut pas gâcher ses plaisirs et mordre la vie à pleine dents aussi longtemps que possible.
Merci pour ce beau texte  

_________________

René
avatar

RV74
Equipe N&P
Equipe N&P

Date d'inscription : 01/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi, c'est comme ça... et vous?

Message par M64 le Mer 18 Jan - 13:08

J'ai toujours autant de plaisir à lire tes textes.
Alors continue comme ça !

"Si je ne pêche plus, je cultiverai mon jardin, si je ne fais plus de jardin, je regarderai les oiseaux et les arbres, et après?".


Tout à fait d'accord avec toi

_________________
Martine  http://smart64.over-blog.fr/
avatar

M64
Equipe N&P
Equipe N&P

Date d'inscription : 15/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi, c'est comme ça... et vous?

Message par Erg74 le Mer 25 Jan - 18:39

J'ai eu beaucoup de plaisir à lire ton texte et j'y trouve bien des points communs avec mon vécu et mes priorités. Merci du partage

_________________
Eric
avatar

Erg74
+ de 500 posts
+ de 500 posts

Date d'inscription : 17/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi, c'est comme ça... et vous?

Message par ignon le Mer 25 Jan - 20:17

merci Alain, on s'y voit....
je me souviens de la recherche des petites bêtes avec le tamis fabriqué par le grand père. Au milieu des dizaines de larves pleines de vie se cachait souvent ce magnifique petit poisson devenu rare aujourd'hui: la lamproie de planer. J'adorais ces moments encore plus que la pêche aux vairons agrémentée de blageons. Plus tard en automne c'était le canal et ses gnacous gloutons. l'été les baignades dans des myriades de vairons avec ma mère, et les pique nique à l'orée du bois avec toute la famille, c'était juste du bonheur. Jamais je n'ai quitté la rivière, cette rivière, c'est là que j'ai pris mes premières zébrées vers 13 ans et c'est là que je ferai l'ouverture avec mon père cette année encore. Entre temps ma passion m'a entrainé au bord des rivières de bien des coins de France et m'a poussé à chercher des endroits secrets, là ou seul le pêcheur de ruisseau peut aller. Aujourd'hui les copains comptent plus que les poissons pris mais je reste émerveillé comme un enfant devant la beauté de nos truites sauvages. Plus que la pêche maintenant ce qui compte c'est d'être dehors, dans les bois, au bord de l'eau, dans la montagne ou tout simplement sur les chemins. Mais quand même il suffit que je croise un ru pour que mon regard se perde dans l'eau claire à la recherche d'une ombre vive et fugace et il faut l'avouer passer sur un pont sans regarder la rivière m'est tout à fait impossible.


Dernière édition par ignon le Jeu 26 Jan - 18:25, édité 2 fois

_________________
tout cela est sans importance par rapport à la pêche à la truite
avatar

ignon
+ de 1000 posts
+ de 1000 posts

Date d'inscription : 02/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi, c'est comme ça... et vous?

Message par grego le Jeu 26 Jan - 18:09

C'est un régal de lire ces instants de vies de pêcheurs!!
ça ramène forcément à ce que chacun a vécu, et réveille tout un tas de souvenirs!
Continuez!!
avatar

grego
+ de 150 posts
+ de 150 posts

Date d'inscription : 22/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum